Facebook qui rame ? La solution est ahurissante !

Photo : Franco Bouly (by-nd)

Photo : Franco Bouly (by

Facebook ? Oui, il m’arrive d’être faible !
Depuis quelques jours Facebook rame atrocement chez moi (Free), j’ai fini par faire quelques recherches car là ça ne devenait carrément plus possible.

La solution ? Désactiver IPV6 !!! IPV6, putain Facebook déconne en IPV6 chez mon FAI !!!

Donc si je veux surfer sans trop de problèmes sur Facebook pour espionn… heuuuu voir l’activité de mes am.. de mes contacts qui me spamment pour des vies Candy Crush, je dois me priver d’IPV6, même si je vous l’accorde ce n’est toujours pas une grande perte en 2015…

Lire la suite

Google Adsense anéanti votre liberté d’expression et celle de votre communauté

Google Censorship

Je suis à la fois amusé et effrayé de lire que Numerama vient de se faire fermer son compte Google Adsense (rouvert depuis), pour un article traitant lui-même d’un cas de censure où le musée du Jeu de Paume préférait s’autocensurer pour ne pas se faire fermer sa page Facebook.

Lire la suite

Blocage administratif de sites internet sans passer par un juge, la droite en rêvait, la gauche le fait

Le décret sur le blocage des sites sans juge devait être abandonné, il n’en sera finalement rien !

Selon nos amis de PC Inpact, le décret sur le blocage administratif de sites internet sera finalement publié dans le cadre de la loi LOPPSI 2 (Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieur).

C’est ce que confirme le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls dans une réponse à une question parlementaire écrite du Député UMP Jean-Luc Warsmann.

Lire la suite

Sur Facebook une femme n’a pas le droit de montrer un bout de téton, juste de se faire décapiter…

MAJ : Sous la pression Facebook fini par retirer la vidéo.

Vidéo-femme-décapitée

Extrait de la vidéo choc

Selon le site « 20 minutes« , cela fait au moins 4 jours que Facebook refuse de retirer une vidéo particulièrement choquante qui montre la décapitation d’une femme.

«Notre décision de ne pas supprimer ce contenu est basée sur le fait que les gens ont le droit de décrire le monde dans lequel nous vivons, de présenter et de commenter les actions», se justifie Facebook via son agence de relations publiques allemande. Le réseau social estime être un endroit où il est possible «d’attirer l’attention sur les injustices en postant un contenu dramatique ou inquiétant».

Pourtant selon les CGU du réseau social :

  1. Vous ne publierez pas de contenus : incitant à la haine ou à la violence, menaçants, à caractère pornographique ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite.

Des conditions générales que Facebook ne se prive pas d’appliquer au premier téton visible (ou pas), il y a de quoi en faire toute une revue de presse.

Facebook fâché avec les tétons, mais pas avec les décapitations de femmes ? Quand la censure tourne au ridicule :
Lire la suite

Ajouter les boutons de partage des réseaux sociaux sans le tracking de vos visiteurs

Les boutons de partage des réseaux sociaux sont devenus incontournables pour promouvoir du contenu au plus grand nombre, il devient difficile d’y échapper tellement ils se sont répandus sur le web !

GooglePlus-Twitter-Facebook-Boutons

Boutons de partage Google +1, Twitter & Facebook

Mais savez-vous que ces boutons sont chargés directement depuis les sites des réseaux sociaux ? Savez-vous qu’ils alourdissent les pages sur lesquelles ils sont chargés, mais surtout qu’ils posent de nombreuses interrogations sur le respect de votre vie privée ?

Le bouton « j’aime » de Facebook déclaré illégal en Allemagne :

« Facebook peut tracer tous les clics sur un site web, voir combien de temps je suis dessus, ce qui m’intéresse »

Heureusement, il est possible d’ajouter des boutons de partage sur votre site/blog sans imposer le tracking à vos utilisateurs. Une solution que les réseaux sociaux mettent rarement en avant dans leur documentation.

Lire la suite

Le flattr, la brute et l’adblock : valoriser le contenu, dans le respect des internautes

Le flattr, la brute et l'adblock

Le flattr, la brute et l’adblock (photo centrale par devdsp) CC-BY

Quand on parle de la rémunération du contenu sur internet, on pense souvent à la publicité.

Alors, pourquoi de nombreux internautes décident-ils d’utiliser des plug-ins comme Adblock pour bloquer les publicités des pages qu’ils visitent ?

Arrachent-ils les affiches publicitaires qu’ils croisent dans la rue ?

Drôle de réflexion non ?
« La pub cay le mal, les méchants webmasters se font des valseuses en platine avec les pauvres petits internautes qui doivent se défendre ».

Ce point de vue se défend vis-à-vis de nombreux sites qui usent et abusent des publicités intrusives, des pop-up, ou encore des publicités vidéos/sonores…

Pour certains sites, on ne peut même plus parler de contenu, mais de publicités saupoudrées d’un peu de contenu, souvent plagié quand il n’est pas copié – collé.

Il est alors légitime que les internautes mettent en place leur propre riposte graduée.

« Si vous ne payez pas le service c’est que vous êtes le produit ! »

Lire la suite

LesNews : Premier média sur la branlette intellectuelle

Je ne suis pas coutumier de ce type de billet, mais il est parfois difficile de se retenir face à un tel concentré de connerie si mal assumée.

Après avoir joué à touche-pipi sur la mort de Steve Jobs (du coup je ne suis pas le premier blog à relayer la connerie de « LesNews » :-(), je me suis récemment rendu compte que la branlette intellectuelle était une pratique courante chez « LesNews ».

Alors oui, vos lecteurs sont fiers de savoir que vous avez été les premiers à avoir annoncé l’incident sur le vol 253 de la NWA Airlines, relayer l’information sur l’agression de Silvio Berlusconi, ou encore que vous ayez été le tout premier média à parler du Séisme d’Haïti (liste non-exhaustive).

Lire la suite