Sur Facebook une femme n’a pas le droit de montrer un bout de téton, juste de se faire décapiter…

MAJ : Sous la pression Facebook fini par retirer la vidéo.

Vidéo-femme-décapitée

Extrait de la vidéo choc

Selon le site « 20 minutes« , cela fait au moins 4 jours que Facebook refuse de retirer une vidéo particulièrement choquante qui montre la décapitation d’une femme.

«Notre décision de ne pas supprimer ce contenu est basée sur le fait que les gens ont le droit de décrire le monde dans lequel nous vivons, de présenter et de commenter les actions», se justifie Facebook via son agence de relations publiques allemande. Le réseau social estime être un endroit où il est possible «d’attirer l’attention sur les injustices en postant un contenu dramatique ou inquiétant».

Pourtant selon les CGU du réseau social :

  1. Vous ne publierez pas de contenus : incitant à la haine ou à la violence, menaçants, à caractère pornographique ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite.

Des conditions générales que Facebook ne se prive pas d’appliquer au premier téton visible (ou pas), il y a de quoi en faire toute une revue de presse.

Facebook fâché avec les tétons, mais pas avec les décapitations de femmes ? Quand la censure tourne au ridicule :
Facebook tolère le gore, pas les tétons
Une action des Femen devant la Grande Mosquée de Paris censurée par Facebook
Quand Facebook censure « Le Monde » pour une photo d’actualité
Facebook retire une photo de coude pensant y voir des seins
Après le coude, Facebook censure la photo d’une jeune femme en bikini
Censuré par Facebook, le musée du Jeu de Paume préfère s’auto-censurer
Cancer du sein : Facebook censure l’affiche de Pauline Delpech seins nus
Facebook censure «L’Origine du monde», de Courbet
Et j’oublie certainement de nombreux autres cas !

Couvrez ce sein que je ne saurais voir, mais pour les vidéos de meurtre on repassera !

Vous voulez un autre autre exemple de puritanisme Américain ?
Connaissez-vous la différence entre la balle aux prisonniers, le petit chaperon rouge, les kinders et les fusils d’assaut ?

Partager :

Flattr !

2 réflexions au sujet de « Sur Facebook une femme n’a pas le droit de montrer un bout de téton, juste de se faire décapiter… »

  1. Oh merde… Facebook serait une vaste connerie ? Mince, je me trompais !

    Non sérieusement je pense que les personnes qui lisent le genre de blog que tu édite, moi entre autres, savent bien ce qu’il faut penser de Facebook 😉

    • La censure de Facebook est pathétique, on dénombre des tas de cas de censure excessive. Es-ce pour autant une raison de ne pas le dénoncer ?

      Je suis de ceux qui ont un compte Facebook en sommeil pour simplement garder le contact avec certaines personnes. Je ne vais pas les forcer à s’inscrire sur un autre site soit-disant plus éthique, ce n’est pas si simple que cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *