Google Adsense anéanti votre liberté d’expression et celle de votre communauté

Google Censorship

Je suis à la fois amusé et effrayé de lire que Numerama vient de se faire fermer son compte Google Adsense (rouvert depuis), pour un article traitant lui-même d’un cas de censure où le musée du Jeu de Paume préférait s’autocensurer pour ne pas se faire fermer sa page Facebook.

Google Adsense nuit gravement à votre liberté d'expressionPar le passé, un forum de discussion dont j’ai la charge depuis de nombreuses années « s’est fait dégager » de chez Google Adsense, sans préavis, pour un lien posté par un membre vers ce site d’artiste jugé trop choquant pour les annonceurs.

À de nombres reprises, j’avais déjà eu la lourde charge de m’imposer comme censeur auprès de mes membres. Pourquoi ? Pour répondre aux exigences du Dieu Google qui a peur de froisser des annonceurs trop zélés. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne compte pas demander à Google de réétudier sa décision et que j’ai toujours fait le choix de ne pas monétiser ce blog.

Google Adsense et les régies publicitaires nuisent fortement à votre liberté d’expression. Vous perdez votre liberté éditoriale et vous finissez par devenir le censeur de votre propre communauté ! Cela est autant vrai pour les petits sites internet, que pour les gros médias comme France Télévision qui c’est vu perdre son annonceur Coca Cola après un reportage.

Donc oui, mon activité sur internet n’est pas lucrative et se fait à perte. On ne peut pas vraiment dire que Flattr soit une réelle alternative vu le manque de participation, voici le véritable prix de la liberté d’expression face aux annonceurs.

D’autres liens intéressants à ce sujet :
Je supprime les pubs adsense sur ce blogue: un peu de liberté d’expression
Google Adsense : DANGER liberté d’expression

Partager :

Flattr !

Une réflexion au sujet de « Google Adsense anéanti votre liberté d’expression et celle de votre communauté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *